Suivez-nous

S'abonner

S'abonner

Cinéma

Ouaga Film Lab 4: Top c’est parti!

Le comité d’organisation de Ouaga film lab a tenu ce vendredi 13 août 2019 à l’hôtel Pacific de Ouagadougou une conférence de presse de présentation de la  4ème édition. Prévu pour se tenir du 12 au 21 septembre 2019, ce rendez-vous des professionnels du cinéma africain s’annonce très prometteur.

L’idée d’un incubateur de cinéma dans la sous région ouest africaine est une occasion pour beaucoup de jeunes cinéastes africains de voir enfin leur rêve se réaliser. En effet, OUAGA FILM LAB est un laboratoire de développement, de coproduction et de renforcement de la compétitivité des réalisateurs et producteurs des pays africains.

En favorisant des rencontres entre experts et jeunes talents du continent africain, il vise à faciliter leur accès aux différents grands laboratoires internationaux et aux fonds de financements locaux, ainsi qu’à des coproductions internationales.

Un contenu riche

A en croire à Moussa Sawadogo, Directeur artistique du festival, la 4e édition de Ouaga film lab prévoit des ateliers de formation, des master classes, des mentorings, des one to one, des rencontres et des projections cinématographiques. Un fond sera dédié aux projets de films documentaires à l’issue du lab.

Pour couronner le tout, des prix seront décernés  aux meilleurs projets en allant des résidences d’écritures dans des laboratoires internationaux  à la recherche de financement.

Des innovations majeures

Ouaga film lab c’est une préparation de 365 jours pour répondre aux attentes. Selon M. SAWADOGO, Ouaga film lab c’est plus de « 1550 mails écrits, 30 à 40 voyages à travers l’Afrique et l’Europe et 350 heures de communications téléphoniques pour être au rendez-vous ».

L’innovation majeure de cette 4e édition est la participation des pays de l’Afrique centrale et l’Afrique des Grands LACS. Pendant trois éditions, seules les pays de l’Afrique de l’ouest pouvaient participer. C’est ainsi que 11 pays sont représentés au OUAGA FILM LAB.

Il s’agit du Burkina, du Burundi, du Gabon, de la Guinée Conakry, du Mali, du Nigeria, de l’Ouganda, de la République Démocratique du Congo, du Rwanda, du Sénégal et du Togo.

Pour le chargé aux affaires artistiques, une autre innovation et pas des moindre est l’accompagnement de DOCA (documentary Africa) en tant que partenaire. DOCA offre en effet 3 prix et de l’argent pour accompagner les lauréats.

La plateforme OUAGA FILM LAB est l’initiative de GENERATION FILMS co-organisée avec le COLLECTIF GENERATION CREATIVE, au Burkina Faso. Elle bénéficie de l’accompagnement technique et financier  du Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina, et de d’autres partenaires en Afrique et en Europe.

Karim Ouedraogo et Abdoul Rahim Tapsoba

Contributeurs

Journaliste Blogueuse Burkinabè passionnée de l'Art

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article tendance

Fespaco 2019: liste officielle des films sélectionnés pour la catégorie Fiction Long Métrage

Cinéma

A la découverte du réalisateur burkinabè Abdoul Bagué

Cinéma

FESPACO 2019: liste officielle des films d’école en compétition

Cinéma

Amour d’une mère : Regard critique

Cinéma

Advertisement

NOUS SUIVRE SUR FACEBOOK

Social LikeBox & Feed plugin Powered By Weblizar

Inscription à la newsletter

Copyright © 2018 Sud Sahel | Réalisation : WEB GENIOUS

Connecter

Inscription à la newsletter

%d blogueurs aiment cette page :