Suivez-nous

S'abonner

S'abonner

Cinéma

Femmes au foyer: Kady Traoré soulève le débat

La semaine du Cinéma bat son plein à Ouagadougou. Des films, des séries-télé, des documentaires, c’est une sélection riche et diversifiée pour le bonheur des festivaliers. Nous avons suivi pour vous, la première de la série « Femmes au foyer », de la jeune réalisatrice, Kady Traoré. Lisez plus tôt !

« Femmes au foyer » est une histoire, qui dépeint une réalité quasi identique chez presque tous les couples des sociétés africaines. D’une durée de 26 mn par épisode, cette série raconte l’histoire de cinq (05) copines, femmes au foyer, émancipées, qui veulent réussir leur vie de foyer, tout en ayant une bonne carrière professionnelle.

Bien évidemment, cela s’avère difficile, dans une Afrique qu’on sait à cheval entre la modernité et la tradition. Cette série met donc l’accent sur les difficultés que les femmes rencontrent en voulant être en même temps la parfaite femme au foyer et la chef d’entreprise.

« Tu es une femme au foyer, ta place c’est à la maison, et non pas ailleurs ! »

Dès les premiers épisodes de la série, le décor est planté avec le quotidien de ces 5 femmes au foyer, dont Michelle, Awa, Helena, Bibiane et Safi. Parmi elles, une chef d’entreprise, une chef d’agence, une présentatrice-télé, une nouvellement mariée et une féministe.

La réalisatrice et quelques uns de ses acteurs principaux

Chaque personnage incarné ici par des noms connu tels que : Shanny Bess, Sita Traoré, Joziane Hien, Rihanata Zongo et Matikara, fait face à un problème spécifique. Awa (Joziane Hien), chef d’entreprise, essuie les humeurs de son mari chômeur ; Helena (Sita Traoré), chef d’agence, ne manque pas de mot pour « remettre à sa place » son mari presqu’absent, toujours entre deux avions ; Michelle (Shanny Bess), la nouvelle femme au foyer, elle, fait face au refus de son mari Daniel, de la voir travailler.

Mais, révoltées, actives et persévérantes, elles ne s’apitoieront pas sur leur sort, car « les temps ont changé » et il faut se battre pour être acceptée comme telle.

Arriveront-elles à se faire accepter par leur mari ainsi que par la société entière? Les prochains épisodes nous le diront ! En attendant, cette série est en compétition officielle pour le FESPACO dans la catégorie Série télévisuelle.

« Femme au foyer », ressemblance avec « Conflit conjugal » ?

Selon la réalisatrice Kady Traoré, son film « Conflit conjugal » a été tiré d’une séquence de la série. « La série Femmes au foyer, été écrite, il y a environ trois ans. Comme je n’avais pas de financement pour la tourner, je me suis dite, que j’allais faire un téléfilm, qui passera dans les salles, en attendant d’avoir le budget pour pouvoir tourner » nous explique-t-elle.

A l’en croire, les choses ont évolué différemment dans les deux œuvres, parce que dans le film, l’histoire est centrée sur un seul couple, celui de Daniel et Michelle. Pour la réalisatrice, cette série est un clin d’œil aux hommes, qui n’acceptent pas que leurs femmes travaillent.

Entre comédie et leçon de vie, « Femmes au foyer » devrait passionner à plus d’un titre les familles, les couples, qui sont les plus concernés.

Mariam SAGNON

Contributrice

Journaliste Blogueuse Burkinabè passionnée de l'Art

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article tendance

Fespaco 2019: liste officielle des films sélectionnés pour la catégorie Fiction Long Métrage

Cinéma

A la découverte du réalisateur burkinabè Abdoul Bagué

Cinéma

FESPACO 2019: liste officielle des films d’école en compétition

Cinéma

Amour d’une mère : Regard critique

Cinéma

Advertisement

NOUS SUIVRE SUR FACEBOOK

Social LikeBox & Feed plugin Powered By Weblizar

Inscription à la newsletter

Copyright © 2018 Sud Sahel | Réalisation : WEB GENIOUS

Connecter

Inscription à la newsletter

%d blogueurs aiment cette page :