Suivez-nous

S'abonner

S'abonner

Cinéma

Keteke, le Ghana nous ramène dans le passé

Keteke est un film dramatique ghanéen sorti en 2017. Il a été écrit et réalisé par Peter Sedufia. Keteke signifie train en langue Akan. Il raconte l’histoire d’un couple qui s’attèle à mettre au monde leur premier bébé, à Akete, une ville autre que la leur. Mais rien ne se passe comme prévu…

Boi et Atswei attendent un enfant. Ils décident donc de l’avoir dans une autre ville. Mais dans les années 80 le train est le seul moyen de transport à partir de la périphérie. Le jour de départ, le jeune couple manque le seul train qu’il pouvait emprunter. C’est alors que Boi et Atswei décident malgré tout de faire le chemin à pied le temps d’en croiser un autre. Sur les pas du chemin de fer ils seront confrontés à de nombreuses difficultés qui mettront leur couple à l’épreuve.

En 1 heure et 30 minutes, ce film nous fait passer par plusieurs émotions: disputes, scènes souvent drôles, ambiance avec musique, peur, tristesse, et souvent des doutes. Le plus intéressant pour le cinéphile est qu’il se laisse facilement guider sans réussir à deviner la suite.

En plus, force est de reconnaître la beauté des images. Le paysage époustouflant fait voyager spectateur. La nature leur fait un cadeau. Tous cela témoigne du sérieux et de l’application dans la réalisation du film.

«Le jeu des acteurs était assez expressif»

Du haut de ses 29 ans le réalisateur a su captiver les cinéphiles de par l’originalité de son oeuvre. Toutefois n’étant pas sous-titré en français, certains ont eu du mal à suivre. « Comme le film n’était pas sous-titré en Français ce n’était pas forcément facile à suivre. Moi je comprends un peu l’anglais, mais ma femme a eu du mal».

Néanmoins,le festivalier est heureux. il continue, «heureusement, le jeu des acteurs était assez expressif donc on arrivait quand même à suivre tant bien que mal. J’ai bien apprécié. Je trouve que c’est un film bien fait, original avec des personnages qui jouaient bien leur rôle dans l’ambiance des années 80. J’ai appris que le réalisateur est assez jeune, il me semble qu’il a de l’avenir s’il continue dans cette lancée ».

Tall Adjaratou

Contributrice

Journaliste Blogueuse Burkinabè passionnée de l'Art

1 commentaire

1 commentaire

  1. Pingback: FESPACO 2019 | KETEKE, décor vestimentaire des années 80! – Icone africaine

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article tendance

Fespaco 2019: liste officielle des films sélectionnés pour la catégorie Fiction Long Métrage

Cinéma

A la découverte du réalisateur burkinabè Abdoul Bagué

Cinéma

Abdoul Bagué, ce jeune réalisateur si innovant…

Cinéma

FESPACO 2019: liste officielle des films d’école en compétition

Cinéma

Advertisement

NOUS SUIVRE SUR FACEBOOK

Facebook par Weblizar Powered By Weblizar

Inscription à la newsletter

Copyright © 2018 Sud Sahel | Réalisation : WEB GENIOUS

Connecter

Inscription à la newsletter