Suivez-nous

S'abonner

S'abonner

Cinéma

Le concept Genre discuté « entre nos murs »

Produite par l’Association Semfilms, « entre nos murs » est une série du réalisateur burkinabè Inoussa Kaboré. Elle comporte 25 épisodes de 8 minutes. En cours de diffusion sur les réseaux sociaux et les chaines de télévision, des projections sur les places publiques de cinq villes du Burkina sont au programme. 

La série « entre nos murs » a une vision communicationnelle pour le changement de comportement qui est d’ailleurs le cœur de métier de l’Association Semfilms.

Dans cette série commanditée par l’Union Européenne, il était question selon le réalisateur Inoussa Kaboré, de créer un concept qui allait traiter de la question du genre. Il fallait donc trouver le moyen d traiter des sujets plus ou moins tabous tels que la sexualité des adolescents, l’excision et l’empowernment des femmes, sans offusquer le public.

 

« Entre nos murs », met en vedette des comédiens burkinabè très connus tels que Odilia Yoni, Alidou Sawadogo allias Pagnagdé, Augusta Palenfo, GSK. De quoi faire plaisir au public !

Le réalisateur Inoussa Kaboré est quant à lui connu pour ses réalisations à succès telles que « Femme de feu » ou « Famille démocratique ».

 

Le genre, un sujet d’actualité

 

Pour Antonio Marquez Camacho, représentant de l’Union Européenne, l’objectif est de sensibiliser, de susciter le débat sur différentes questions de société liées au genre à travers justement un instrument narratif. Le but est qu’en suivant la vie quotidienne des familles mises en emphase dans la série, les cinéphiles puissent subséquemment, se remettre en questionAinsi, le choix d’aborder des sujets aussi sensibles sur un ton léger et humoristique est très judicieux, en ce sens que le public se sent encore plus proche des réalités dépeintes. Cette approche du concept genre dans une série mettant en vedette des familles burkinabè typiques fait montre de l’expertise de l’équipe.

De l’avis de Augusta Palenfo comédienne, cette série, doit être vue par tout le monde car elle fera changer les comportements avec l’approche de la période électorale. Pour elle, les populations ont grandement besoin de sensibilisation et de conscientisation.

Inoussa Kaboré, le réalisateur

 

Journaliste et blogueuse, grande passionnée des arts!

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article tendance

A la découverte du réalisateur burkinabè Abdoul Bagué

Cinéma

Fespaco 2019: liste officielle des films sélectionnés pour la catégorie Fiction Long Métrage

Cinéma

Amour d’une mère : Regard critique

Cinéma

Flash Back: Sotigui Kouyaté, l’homme qui a vécu selon son cœur

Cinéma

Advertisement

NOUS SUIVRE SUR FACEBOOK

FESPACO 2019: Cérémonie d’ouverture

Inscription à la newsletter

Copyright © 2018 Sud Sahel | Réalisation : WEB GENIOUS

Connecter

Inscription à la newsletter

Thanks!

evfvds

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :