Suivez-nous

S'abonner

S'abonner

Histoire

Zabda ou la termitière de la musique folklorique

Par nature tout artiste est quelque peu atypique. Mais il est des artistes pour qui l’expression « artiste atypique » est très loin d’être pléonastique. Est sans doute de ceux-là Zabda : un artiste multi-talents à la voix originale qui s’est tracé une voie originale. Portrait.

Une enfance musicale !

Né à Tanghin-Dassouri dans la province du Kadiogo, Zabda est issu d’une famille d’agriculteurs. Pourtant son enfance est bercée par les mélodies inspirées de la terre fertile de Kari au Burkina Faso qu’il a vue labouré toute son enfance durant par son père.

Les prémices d’une sensibilité musicale qui va conduire le jeune Ablassé Sibiri Zongo (son nom à l’état civil) vers l’apprentissage des instruments tel que le kundé et le wamdé qui rythment les réjouissances populaires en pays moaga.

La proximité avec le chant dans son état naturel forge aussi en Zabda une voix rocailleuse particulière. Avec cette enfance trempée dans le riche patrimoine des rythmes et cantiques moaga, l’artiste va se créer un « univers » bien à lui.

« L’univers du « Moogho » en attendant « Nissala  » 

Le 21 Mars 2019 au Carrefour International du Théâtre de Ouagadougou (CITO), Zabda présentait sa première production fixée sur support dénommée « Univers du Moogho ». « Univers du Moogho » est un EP (Extented Played : entre le maxi et l’album) qui annonce la naissance future d’un album intitulé « Nissala ».

Mais cet EP est déjà tout un univers à explorer. Composé de six titres, l’Univers du Moogho est un « condensé d’inspirations uniques ». Chanté en français et en mooré essentiellement, l’opus aborde des thématiques diverses : amour, droits de l’enfant, immigration, parenté à plaisanterie…

On y retrouve aussi une variété de rythmes : Afro beat, Funk, Warba, Rock, Wiiré. Ce produit est le résultat d’une « riche expérience artistique » et la conjugaison harmonieuse de plusieurs instruments : calebasse, bendré, Kundé, Tama et bien d’autres.

Un bel agencement de sonorités qui met en avant le patrimoine national tout en restant ouvert au monde et à toutes les sensibilités.

ZABDA, la plaque tournante  !

Au centre de cette production artistique, il y a l’artiste Zabda. La musique n’est qu’une des nombreuses cordes à son arc. Il est connu notamment dans l’univers du théâtre, du conte et du cinéma. Très tôt bercé par les « mélodies du terroir moaga », Zabda s’est forgé une voie et construit une voix. Une voie/voix qui lui ouvre les portes de la scène aussi bien au Burkina Faso qu’ailleurs.

En effet, même si « Univers du Moogho » est le premier support de ZABDA, l’artiste a déjà écumé bien de scènes dans la sous-région (Niger) et en Europe. En 2019 (entre mai et juin) l’artiste a effectué une tournée dans trois pays du vieux continent (Belgique, France et Luxembourg).

Tournée au cours de laquelle l’artiste a animé (outre les concerts) entre autres des master-class pour des étudiants de l’Université Lumière Lyon 2 (France). De retour au bercail l’artiste est déjà sur d’autres fronts avec notamment les VADC (Vacances Artistiques et découvertes Culturelles) édition 2019. Une initiative de l’Ensemble Artistique et Culturel Wakat dont il est le directeur artistique.

MOOGHO, Band Orchestra, la bande joyeuse!

Autour de cet artiste pétri d’expérience, il y a un groupe : le Moogho Band Orchestra. Une bande joyeuse composée de Amous Paré (Basse), David Zemba (Batterie), Sina Kienou (Guitare) et Guilhem Gandrille (ingénieur de son). Cette alliance de talents et de compétences a été mise au service de « Univers de Moogho ». Une bande joyeuse qui ambitionne accompagner cette voix originale sur sa voie originale vers le faîte de sa carrière.

Moumouni Yarbanga

Contributeur

Journaliste Blogueuse Burkinabè passionnée de l'Art

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article tendance

Fespaco 2019: liste officielle des films sélectionnés pour la catégorie Fiction Long Métrage

Cinéma

A la découverte du réalisateur burkinabè Abdoul Bagué

Cinéma

FESPACO 2019: liste officielle des films d’école en compétition

Cinéma

Amour d’une mère : Regard critique

Cinéma

Advertisement

NOUS SUIVRE SUR FACEBOOK

Social LikeBox & Feed plugin Powered By Weblizar

Inscription à la newsletter

Copyright © 2018 Sud Sahel | Réalisation : WEB GENIOUS

Connecter

Inscription à la newsletter

%d blogueurs aiment cette page :